BIENVENUE CHEZ LE BON VOYAGEUR

Forum de voyages et découvertes. Venez partager vos photos, vos expériences ainsi que vos projets de voyages au travers le monde.


    12/08/09 Editorial: l’humanitaire a forcément un train de retard

    Partagez
    avatar
    Hiro-lao
    Admin
    Admin

    Messages : 247
    Date d'inscription : 31/03/2009
    Age : 32
    Localisation : Paris, Nancy, Shanghaï ou Hangzhou

    12/08/09 Editorial: l’humanitaire a forcément un train de retard

    Message  Hiro-lao le Mer 12 Aoû - 3:36

    Editorial: l’humanitaire a forcément un train de retard


    A l’origine, ce fut une réaction à un choc.

    Le droit humanitaire contemporain est né de la vision de corps gisants qui s’entassaient, en 1859, sur les champs de Solférino, où l’armée autrichienne et l’alliance franco-italienne s’étripaient. Henry Dunant était de passage, compatissant, actif et inspiré. Avec le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) allait naître une première Convention. Elle était consacrée à la protection des combattants blessés et de ceux qui s’occupaient de les soigner.

    Le choc, la réaction. C’est comme une loi de la physique à laquelle est condamné l’humanitaire.

    La Première Guerre mondiale a mis en lumière les obscures conditions de détention des prisonniers de guerre. Il était devenu évident que les captifs devaient bénéficier d’un régime minimal de dignité. Mais les successeurs des pères fondateurs de la Croix-Rouge ne parvenaient pas encore à convaincre les Etats que les civils devaient avoir une garantie de protection.

    Il a fallu attendre la Seconde Guerre mondiale et les horreurs commises sur les populations pour qu’une réglementation leur soit consacrée.

    La violence du choc de 39-45, une fois les bombes déposées, allait d’ailleurs permettre d’adapter et de prolonger les Conventions de Genève. Ce fut fait le 12 août 1949. C’est un anniversaire bénéfique que nous célébrons aujourd’hui.

    Depuis cette date, le CICR a encore et toujours tenté de faire coller le droit au plus près de la réalité. Et aujourd’hui, sur fond de guerre urbaine ou antiterroriste, il s’engage pour coller à de nouveaux types de conflits.

    Certes, les Conventions, fussent-elles de Genève, ne sont pas une panacée contre l’esprit belliqueux. Mais ça reste le meilleur rempart contre la barbarie.

    http://www.tdg.ch/geneve/actu/editorial-humanitaire-forcement-train-retard-2009-08-11


    _________________
    风的树荫
    Globe trotteur
    Fan de MiniZ => www.minizfrance.com

      La date/heure actuelle est Mer 21 Nov - 14:02